Maigrir sans régime sans privation et sans frustration par un changement d’attitude envers soi et les aliments

Le cerveau entérique ou système nerveux entérique est non pas notre deuxième cerveau, mais bien le premier! Il est celui qui nous permet littéralement de savoir si ce que nous mangeons ou faisons nous convient. Il est notre sagesse innée.

Écouter les messages de notre ventre demande de ralentir lorsqu’on mange. Il demande aussi plus de conscience et de non-jugement. C’est la meilleure façon savoir ce qui nous convient vraiment et en quelle quantité.

On peut décider de jeûner, on peut se faire recommander un régime alimentaire en restriction calorique. On peut de faire recommander des suppléments d’enzymes, de brûleurs de graisse ou des produits coupe-faim, mais tout cela ne sera que temporaire.

L’effet yoyo risque de se produire par la reprise du poids perdu, toujours plus difficile à perdre par la suite.

La meilleure solution est pourtant en vous. Expérimenter dans votre laboratoire en lenteur, en conscience et en plaisir, sans privation, frustration culpabilité et jugement.

Maigrir  par un changement d’attitude envers soi et les aliments. C’est le rapport que nous entretenons avec nous et les aliments qui sont essentiels à observer puis à remettre en question.

Je ne peux plus compter combien de fois on m’a demandé “qu’est-ce que je dois manger?” et “combien en manger?” Votre ventre et votre bouche sont les meilleurs indicateurs pour avoir vos propres réponses.

Maigrir et atteindre son poids santé

Vous voulez maigrir et être plus en santé? Voici comment avec la version classique et la nouvelle approche Diète pour ralentir.

Beaucoup d’entre nous veulent perdre du poids et avoir une meilleure santé. On dit souvent que pour perdre du poids, il faut brûler plus de calories et moins en ingérer. C’est ce qu’on appelle scientifiquement l’efficacité thermique du métabolisme.

D’abord, faisons le point sur ce qu’est le métabolisme. Selon la définition classique, le métabolisme est la somme totale de toutes nos réactions chimiques de l’organisme.

Si nous voulions augmenter le métabolisme pour maigrir, il serait logique de faire plus d’exercice et de moins manger. Cette équation m’a toujours déplu, car elle ne considérait pas le chaînon manquant: l’attitude psychologique et les activateurs métaboliques universels décrits par Marc David dans son livre “Slow-down Diet“.

Activateurs métaboliques:

  • Relaxation
  • Qualité des aliments
  • Conscience (méditation)
  • Rythme (vers plus de lenteur)
  • Plaisir
  • Pensées (choix qui nourrit ou non)
  • Histoire (conditionnements)
  • Le sacré (gratitude)

Comme pour certains autres experts comme Marc David, le métabolisme est maintenant pour moi la somme totale de toutes nos réactions chimiques de l’organisme plus la somme totale de nos pensées, émotions, croyances et expériences.

 

Le métabolisme est intimement une symbiose corps-esprit en lien avec notre microbiote-cerveau et c’est donc par cette symbiose qu’il est possible de maigrir et de guérir. Cela passe par “l’enpowerment” ou la prise de pouvoir de sa propre capacité de trouver nos propres réponses à “qu’est-ce que je dois manger?” et “combien en manger?”

En étant accompagné (coaché), il est possible de retrouver cette sagesse en renforçant nos huit activateurs de métabolisme. C’est bon pour favoriser notre longévité, car la masse maigre et le poids santé sont de très bons indicateurs de longévité.

Retrouver la sagesse innée du cerveau entérique, c’est une démarche riche en sens, profonde et très efficace. Cet objectif fait partie des piliers pour bien vieillir en santé:  plus de masse maigre et moins de massage grasse excédentaire.

Bonne atteinte du poids santé!