La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Tout part du ventre

Posté le 27/10/2017

"Avoir le coeur au ventre,"  "c'est trippant," "la peur au ventre," sont toutes des expressions courantes qui ont en commun que le ventre est lié aux émotions qui peuvent s'y loger.

 

En naturopathie, les pionniers avaient compris l'extrême importance de prendre soin d'abord de la santé de notre ventre, estomac et intestin compris, afin d'avoir un impact sur la santé générale: la régularité intestinale, la nutrition saine, naturelle et individualisée, le microbiote en équilibre et l'intestin en santé sont tous des priorités pour ramener la santé chez nos clients.

C'est par le ventre que la Vie émerge et c'est de lui qui abrite une microflore, qu'on appelle maintenant microbiote, qui nous protège, nous nourris, modifie notre humeur et notre expression génétique.

 

Ce microbiote, composé de plus de 500 souches différentes pour 3,9x 1013 bactéries est un univers qui nous façonne tel que nous sommes.

 

"L'intestin d'un humain adulte abrite environ 1 kg de bactéries actives sur une surface totale d'environ 400 m2 (villosités et microvillosités). Un individu en bonne santé abrite en moyenne 100 milliards de bactéries dans un gramme de selles humaines. 75 % des bactéries présentes dans l'intestin ont un métabolisme anaérobie. La culture en laboratoire étant difficile, ce sont les techniques de biologie moléculaire associées à des outils bioinformatiques qui ont permis de décrire l'écologie et la structure du microbiote intestinal humain."(1)

 

On sait maintenant que les bactéries intestinales régulent l'humeur par la production de 90 à 95% de la sérotonine totale, le reste étant produite par des cellules dans le cerveau.

La sérotonine est un neurotransmetteur qui régule l'humeur, le sommeil, l'appétit et le désir sexuel.

 

Un champ de la cherche fin se situe maintenant dans l'exploration des probiotiques qui influenceraient le cerveau: c'est la psychobiotique. Au départ, ce terme était limité aux probiotiques pour l'élargir aux prébiotiques et d'autres moyens d'influencer le microbiome au bénéfice de la santé mentale: de ces moyens, la fermentation des aliments par une souche de kéfir, de kombucha ou lactique (choucroute, etc.) favoriseraient fortement l'équilibre du microbiote et de l'humeur par une production accrue de sérotonine.

 

Certains médecins neurologues comme le Dr Perlmutter  constatent en clinique qu'il est possible d'améliorer la santé mentale des gens en changeant leur alimentation et par des suppléments, dont les probiotiques. Tout récemment, les symbiotiques ont fait leur apparition. Ce sont des combinaisons de bactéries provenant du kéfir et de champignons provenant du kombucha qui sont en équilibre dans un écosystème dynamique et qui favorise la croissance équilibrée de notre microbiote.

 

Un vaste champ de recherche est en place pour les maladies tel la sclérose en plaques, l'Alzheimer, le Parkinson et les syndromes comme l'autisme ou TSA et le TDAH.

 

Venez assister à notre prochaine conférence qui portera sur Un cerveau en santé et sur les psychobiotiques qui l'influencent.

 

Consulter le calendrier et des endroits où elle est donnée au Québec cet automne 2017.

 

____________

1- Wikipédia- microbiote intestinal humain

Les mercredis à

Les lundis et vendredis à Naturamed

Partager via un média social