Les 7 aliments anti-inflammatoires

Posté le 16/03/2017

L'inflammation est un processus normal de l'organisme qui survient lorsque le système immunitaire a à se défendre contre un intrus et lorsque le corps débute un processus de réparation des tissus après un traumatisme comme une blessure ouverte, une brûlure, une déchirure des tissus ou une fracture. Il s'accompagne de chaleur, de douleur, de rougeur, d'enflure et d'une perte de fonction. C'est lorsque l'inflammation est disproportionnée au problème d'origine et qu'elle devient chronique que cela compromet la santé. Certains aliments préviennent ce "débordement inflammatoire" et cette chronicité. Voyons voir le palmarès des sept meilleurs aliments anti-inflammatoires.

L'ail et l'oignon, le curcuma, le raisin et vin rouge, le thé vert, les baies (açai, bleuet, canneberge, mûre, fraise et framboise), les crucifères dont le chou, le kale et le brocoli, les légumes et les fruits en général. Aussi, les poissons gras, les noix et graines et leurs huiles qui contiennent beaucoup d'oméga 3, cet acide gras essentiel qui module la réponse inflammatoire: sardine, maquereau, anchois, saumon, thon, lin, sacha inchi et chanvre, etc.

Tous ces légumes  et fruits sont particulièrement riches en antioxydants qui préviennent la formation de cytokines pro-inflammatoires.

"Une alimentation riche en légumes et fruits, qui contiennent des polyphénols, protège contre l'inflammation. Les effets sur la santé des polyphénols dépendent de leur quantité et de leur biodisponibilité.

Sian Richardson et Chris Ford de l'Université de Liverpool ont, avec leurs collègues, examiné comment 31 polyphénols de différents légumes et fruits modulent la libération de cytokines pro-inflammatoires par les lymphocytes T du système immunitaire.

Les lymphocytes T sont un type de globules blancs qui circulent dans le corps et détectent les anomalies cellulaires et les infections. Ils contribuent aux cytokines, des molécules de signalisation, qui aident à la communication de cellule à cellule dans les réponses immunitaires et stimulent le mouvement des cellules vers les sites d'inflammation, d'infection et de traumatisme. Les cytokines sont modulées par la consommation de fruits et de légumes."


Références:

http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2016-05-16/alimentation-prevention-inflammation

https://www.cambridge.org/core/journals/british-journal-of-nutrition/article/div-classtitleidentification-of-polyphenol-treatments-that-modulate-the-release-of-pro-inflammatory-cytokines-by-human-lymphocytesdiv/EA18824905ACDA278FEB446FEAAB63FA

 

Les jeudis à

Les mercredis et vendredis à Naturamed

Partager via un média social